Le suivi de l’universitaire

Daouda Ouédraogo termine sa dernière année universitaire (Licence en Sciences de la Vie et de la Terre)

Les conditions de vie des étudiants pauvres dans les universités publiques sont très difficiles, Daouda fait le trajet (15km) de son domicile à l’université en vélo (acheté et offert par Yam Daabo). Il a expliqué qu’ils étaient 900 élèves dans sa série scientifique et que le laboratoire pour les travaux dirigés ne pouvait contenir que 20 élèves, d’où la longueur d’une année scolaire équivalente à 18 mois, voire 2 ans (sans compter le retard lié aux événements politiques)…

Néanmoins, Daouda ne se décourage pas et tente régulièrement des concours difficiles (car très sélectifs) de la fonction publique.